+33 (0)2 99 82 53 34 du lundi au vendredi 9h-12h//14h-18h sauf jours fériés

« L’océan est devenu ma passion. J’en ai fait mon métier en tant que navigateur. Aujourd’hui toutes les mers sont en danger. Nous devons nous engager dans ce nouveau défi qu’est la lutte contre la pollution des océans », Yvan Bourgnon

Depuis plusieurs semaines, nous entendons parler dans les médias du nouveau projet de Yvan Bourgnon : The SeaCleaners. Le navigateur a dévoilé les premières images du Manta, nouveau bateau dépollueur.

Des millions de tonnes de déchet sont déversés dans l’océan chaque année, ces déchets sont assimilables à un continent de plastique. Pour lutter contre cette pollution, de nombreuses entreprises tentent de lutter contre ce phénomène inquiétant.

Yvan Bourgnon a lancé le projet fou de traiter en grande quantité les macro-déchets plastiques. Le Manta devrait sortir de chantier pour nettoyer les océans en 2021, les premières missions commenceraient en 2022. Le navire dépollueur devrait mesurer 70 mètres de long, 49 mètres de large et 61 mètres de haut. Ce géant pourra effectuer toutes les étapes du recyclage directement sur le bateau grâce à des tapis roulants géants. Le bateau pourra stocker près de 250 tonnes de déchets avant de revenir au port.

En plus de dépolluer, le bateau a été étudié pour être totalement propre. Il se déplacera naturellement à la voile et son moteur fonctionnera grâce à l’énergie solaire et deux éoliennes.

D’autres bateaux dépollueurs, bien que moins gigantesques, naviguent déjà sur nos océans pour lutter contre diverses pollutions. C’est par exemple le cas de Ecocéane qui a mis à l’eau un bateau récupérant le pétrole des marées noires en haute mer.